Les Synagogues

Les coutumes de Roch Hachana

Dossier sur Roch Hachana

(Ce dossier a été écrit par Binyamin Meir Khalifa - constantine-minhagim.com)

 

Selon le rite séfarade, basé sur le rite constantinois (Algérie) 

Roch Hachana

 

Sommaire

Quelques lois et minhaguim (coutumes) sur Yom Tob et Roch Hachana

Éroub Tabchiline

L’allumage des lumières de Roch Hachana

Le Kidouch du soir de Roch Hachana

Moçi

Le Séder de Roch Hachana

Autres Minhagim du Seder

Le Kidouch du matin de Roch Hachana

 

  

Quelques lois et minhaguim (coutumes) sur Yom Tob et Roch Hachana

 

  • Il est déconseillé de se mettre en colère à Roch Hachana.
  • Il est interdit de créer une flamme seule, il faut se servir d’une autre source de lumière (laisser comme base une bougie 48h par exemple).
  • Les hommes sont obligés d’écouter le chofar à Roch Hachana.
  • Roch Hachana est un jour qui mélange crainte et amour : on doit craindre le jugement car tous nos actes de l’année passée sont présentés à Hachem, mais on doit être heureux car c’est le jour où Hachem est très proche de nous.
  • Il y a trois types de fautes : les fautes envers D.ieu (chabbath, téfilines, kachrout, etc), que D.ieu pardonne en général facilement. Viennent ensuite les fautes envers soi-même (se mettre en colère, être trop souvent triste, etc, tout ce qui concerne les middoth -qualités- de chacun) plus importantes que la première catégorie. Enfin, les plus importantes, les fautes envers son prochain (lachone hara -médisance-, sinat ‘hinam -haine gratuite-, insultes, honte, etc) auxquelles Hachem n’accorde le pardon que si le fauteur a demandé pardon à son prochain. Il est donc bon de demander pardon à notre entourage avant Roch Hachana. On doit accepter de pardonner l’autre. Si quelqu’un ne nous pardonne pas, on doit réessayer encore deux fois. S’il persiste, on est acquitté de notre mission et cet Homme a commis un péché de ne pas pardonner.
  • Il faut être sévère envers soi-même et miséricordieux envers les autres. Ainsi, Hachem ne nous jugera pas avec rigueur mais avec clémence.
  • Selon la Torah, si un homme commet un méfait mais l’avoue de lui-même avant que des témoins viennent au tribunal l’accuser, il n’a qu’à réparer son méfait, et n’a pas à payer quelconque amende supplémentaire.
    Lorsqu’un individu accomplit une Miçva (commandement) ou une bonne action, il crée un ange qui sera témoin de cette action. En revanche, s’il commet une mauvaise action, il crée un mauvais ange qui témoignera contre lui le jour de Roch Hachana.
    Donc si quelqu’un fait techouva (se repent) avant Roch Hachana et avoue ses fautes devant Hachem, ces anges n’auront aucun pouvoir contre le fauteur car Hachem lui aura déjà pardonné.
  • On a l’habitude de tremper le pain dans le sucre ou dans le miel à l’instar du sel tout le mois de Tichri (certains pendant Roch Hachana, certains jusqu’à Kippour, d’autres jusqu’à la fin de Soukkot). Certains mettent un peu de sel aussi à cause de raisons cabalistiques.
  • Il est obligatoire de manger de la viande rouge à Yom Tob. Si on ne peut en manger par des raisons de santé ou de kachrout ou autres, on pourra se contenter de volaille.
  • Il est bon de manger des choses sucrées et des aliments gras.
  • Il est bon de dire la berakha Chéhé'héyanou. On doit la dire si c’est la première fois qu’on mange un fruit dans sa saison (en général la grenade et les coings qui arrivent dans cette période).
  • Le Minhag d’ADN (Afrique Du Nord) est que le chef de maison récite la berakha et les Yehi Raçone et que les autres répondent Baroukh Hou Baroukh Chémo et Amen.
  • Bien que certains éléments du Seder aient des sources dans la Kabbalah, il n’y a pas de Halakha à proprement parler pour le Seder de Roch Hachana comme pour le Seder de Pessa’h, le inyan est de se réjouir en famille avec des aliments qui par leur nom et leur saveur apportent une bonne et douce année.
  • Lorsque le toké’a (celui qui sonne le chofar) fait la brakha du chofar avant de le sonner, le minhag d’ADN est de dire Baroukh Hou Baroukh Chemo à toutes les brakhot.
  • Le Seder ci présent n’a pas de prétention de servir de référence. Les Minhagim sur le Seder de Roch Hachana sont très variés et dépendent de toutes les familles. C’est pour cela que l’on citera les minhagim les plus répandus d’une certaine façon et les minhagim moins répandus d’une autre, et chacun suivra ce qu’il a toujours fait dans sa famille. Autres éléments du Seder possibles : coing, ail, fèves, jujubes, figues, cédrat, fèves, nougat, banane (certains seront cités apres le Seder dans ce document et parfois signalés dans le chapitre du Seder).

 

 

Éroub Tabchiline

 

Il est interdit de cuisiner pendant Yom Tob pour chabbat. Les ‘Hakhamim ont instauré cette règle car les gens allaient se mettre à dénigrer Yom Tob pour chabbat. “L’astuce” (obligatoire…) est de mettre de côté deux plats, un pain et un plat mangeable avec du pain (en général on prend un pain et un oeuf, car c’est facile à faire et à conserver), on prépare ou achète le pain, on cuit l’oeuf, et avant Yom Tob on les prend et on les met de côté en faisant la brakha du Eroub suivante :

 

בָּרוּךְ אָתָּה ה' אֱל-הֵינוּ מֶלֶךְ הָעוֹלָם אֲשֶׁר קִדְּשָׁנוּ בְּמִצְוֹתָיו וְצִוָּנוּ על מצות ערוב

Baroukh ata A-donaï élohénou mélekh ha’Olam achère kidéchanou bémiçvotaw wéçivanou ‘al miçvat éroub.

 

 

Puis on prononce la phrase suivante :

 

“Qu’il nous soit permis, grâce à ce Éroub, de cuire au four, de cuisiner, d’allumer des lumières (à partir d’une autre lumière existante), et de faire tout ce qui est nécessaire le Yom Tob pour le chabbath”

 

Il faut manger ces plats pendant le Chabbath.

   

 

L’allumage des lumières de Roch Hachana

 

Mettre en place deux lumières (à l’huile d’olive de préférence), les allumer puis réciter la brakha suivante :

 

בָּרוּךְ אָתָּה ה' אֱל-הֵינוּ מֶלֶךְ הָעוֹלָם אֲשֶׁר קִדְּשָׁנוּ בְּמִצְוֹתָיו וְצִוָּנוּ להדליק נר של יום טוב

Baroukh ata A-donaï élohénou mélekh ha’Olam achère kidéchanou bémiçvotaw wéçivanou léhadlik nère chel Yom Tob

 

Ne pas dire la brakha “chéhékhiyanou” car elle sera prononcée lors du Kiddouch du soir.

 

 

Le Kidouch du soir de Roch Hachana

 

Couvrir le pain pendant le Kiddouch. Prendre la coupe dans la main droite, debout.

On fera chéhékhiyanou sur les deux Kiddouch des deux soirs de de Roch Hachana

(couvrir le nouveau fruit pour pouvoir faire chéhékhiyanou dessus)

 

Si c’est un Chabbath, commencer ici :

י֥וֹם הַשִּׁשִּֽׁי׃ וַיְכֻלּ֛וּ הַשָּׁמַ֥יִם וְהָאָ֖רֶץ וְכׇל־צְבָאָֽם: וַיְכַ֤ל אֱלֹ-הִים֙ בַּיּ֣וֹם הַשְּׁבִיעִ֔י מְלַאכְתּ֖וֹ אֲשֶׁ֣ר עָשָׂ֑ה וַיִּשְׁבֹּת֙ בַּיּ֣וֹם הַשְּׁבִיעִ֔י מִכׇּל־מְלַאכְתּ֖וֹ אֲשֶׁ֥ר עָשָֽׂה׃ וַיְבָ֤רֶךְ אֱלֹ-הִים֙ אֶת־י֣וֹם הַשְּׁבִיעִ֔י וַיְקַדֵּ֖שׁ אֹת֑וֹ כִּ֣י ב֤וֹ שָׁבַת֙ מִכׇּל־מְלַאכְתּ֔וֹ אֲשֶׁר־בָּרָ֥א אֱלֹ-הִ֖ים לַעֲשֽׂוֹת׃ (בראשית א לא)

Sinon, commencer ici :

וּבְי֨וֹם שִׂמְחַתְכֶ֥ם וּֽבְמוֹעֲדֵיכֶם֮ וּבְרָאשֵׁ֣י חׇדְשֵׁיכֶם֒‏ וּתְקַעְתֶּ֣ם בַּחֲצֹֽצְרֹ֗ת עַ֚ל עֹלֹ֣תֵיכֶ֔ם וְעַ֖ל זִבְחֵ֣י שַׁלְמֵיכֶ֑ם וְהָי֨וּ לָכֶ֤ם לְזִכָּרוֹן֙ לִפְנֵ֣י אֱלֹֽ-הֵיכֶ֔ם אֲנִ֖י יְ-הֹ-וָ֥-ה אֱלֹ-הֵיכֶֽם: (במדבר י י)

סַבְרִי מָרָנָן (עונים - לְחַיִּים)

בָּרוּךְ אַתָּה ה', אֱל-הֵינוּ מֶלֶךְ הָעולָם, בּורֵא פְּרִי הַגֶּפֶן:

בָּרוּךְ אָתָּה ה',  אֱל-הֵינוּ מֶלֶךְ הָעוֹלָם, אֲשֶׁר בָּחַר בָּנוּ מִכָּל עַם, וְרוֹמְמָנוּ מִכָּל לָשוֹן, וְקִדְשָׁנוּ בְּמִצְוֹתָיו. וַתִּתֵּן לָנוּ ה' אֱלֹהֵינו אֶת יוֹם (הַשַּבָת הַזֶּה וְאֶת יוֹם) הַזִכָּרוֹן הַזֶּה, אֶת יוֹם טוֹב מִקְרָא קדֶשׁ הַזֶּה, (זִכְִרוֹן תְּרוּעָה) יוֹם תְּרוּעָה מִקְרָא קֹדֶש, זֵכֶר לִיצִיאַת מִצְרָים. כִּי בָּנוּ בָּחַרְתָּ וְאוֹתָּנוּ קִדָשְתָּ מִכָּל הָעַמִים, וּדְבָרְךָ אֱמֶת וְקַיםָ לָעַד. בָּרוּך אַתָּה ה' מֶלֶךְ עַל כֹּל הָאָרֶץ, מְקַדֵש (הַשַּבָת וְ) ׁיִשְִֹרָאֵל וְיוֹם הַזִכָּרוֹן:

Si c’est Moçaei Shabbath, ajouter :

בָּרוּךְ אָתָּה ה' אֱל-הֵינוּ מֶלֶךְ הָעוֹלָם, בּורֵא מְאורֵי הָאֵשׁ:

בָּרוּךְ אַתָּה ה', אֱל-הֵינוּ מֶלֶךְ הָעולָם, הַמַּבְדִּיל בֵּין קדֶשׁ לְחול וּבֵין אור לְחשֶׁךְ וּבֵין יִשְׂרָאֵל לָעַמִּים וּבֵין יום הַשְּׁבִיעִי לְשֵׁשֶׁת יְמֵי הַמַּעֲשֶׂה. בָּרוּךְ אַתָּה ה', הַמַּבְדִּיל בֵּין קדֶשׁ לְקדֶשׁ:

Sinon, avancer la lecture à ici :

בָּרוּךְ אָתָּה ה' אֱלֹ-הֵינוּ מֶלֶךְ הָעוֹלָם, שֶׁהֶחֶיָנוּ וְקִיְמָנוּ וְהִגִיעָנוּ לַזְמָן הַזֶּה:

 

S’asseoir et boire le vin. On procède ensuite au Seder ou au Moçi selon le Minhag

Il est bon de dire Amen aux Yéhi raçone.

 

Moçi

Netilat Yadayim

Tehilim Mizmor Ledavid Hashem Roei lo ekhssar

(Chabbath: Lemibça Al Rifta)

Verset Potea’h Et Yadekha

Brakha Hamoçi le’hem mine haareç

(Chabbath: Hashem Melekh)

 

Le Séder de Roch Hachana

Tapoua’h* (Pomme)

Tremper la pomme dans le miel (et sésame), puis dire :

יְהִי רָצוֹן מִלְּפָנֶיךָ ה' אֱלֹ-הינוּ וֵא-לֹהֵי אֲבוֹתֵינוּ, שֶׁתְּחַדֵּשׁ עָלֵינוּ שָׁנָה טוֹבָה וּמְתוּקָה מֵרֵאשִית הַשָנָה וְעַד אַחֲרִית שָנָה׃

בָּרוּךְ אַתָּה ה' אֱלֹ-הֵינוּ מֶלֶךְ הָעוֹלָם בּוֹרֵא פְּרִי הָעֵץ׃

Barou'h ata Ado-naï Elo-hénou mélè'h haolam boré peri haeç

Yéhi raçone milefanekha Ado-naï Elo-hénou wElo-hé aboténou, chéte'hadech alénou chana tova oumetouka méréchit hachana wé’ad a’harit chana

Puisse être Ta volonté, Éternel notre D.ieu et D.ieu de nos pères, que Tu renouvelles pour nous une année bonne et douce (ne pas dire “comme du miel”, pour plusieurs raisons mystiques, notamment que le miel représente le din - jugement et que pour l’année on souhaite des hassadim - miséricordes) du début de l'année a la fin de l'année.

 

Karti (Poireau)

יְהִי רָצוֹן מִלְּפָנֶיךָ ה' אֱלֹ-הינוּ וֵא-לֹהֵי אֲבוֹתֵינוּ, שֶׁיִּכָּרְתוּ אוֹיְבֵינוּ וְשׂוֹנְאֵינוּ וְכָל מְבַקְשֵׁי רָעָתֵנוּ׃

בָּרוּךְ אַתָּה ה' אֱלֹ-הֵינוּ מֶלֶךְ הָעוֹלָם, בּוֹרֵא פְּרִי הָאֲדָמָה׃

Manger, puis dire :

תָּרֹ֥ם יָדְךָ֖ עַל־צָרֶ֑יךָ וְכׇל־אֹיְבֶ֖יךָ יִכָּרֵֽתוּ: (מיכה ה ח)

Puisse être Ta volonté, Éternel notre D.ieu et D.ieu de nos pères, que soient abattus nos ennemis, ceux qui nous haïssent et tous ceux qui nous veulent du mal.

 

Dans cette requête, il convient de penser que cela s’applique aux forces du mal auxquelles nos fautes ainsi que les accidents nocturnes ont donné naissance (Ben Ich ‘Haï).

 

Silka (Blettes -ou épinards)

יְהִי רָצוֹן מִלְּפָנֶיךָ ה' אֱלֹ-הינוּ וֵא-לֹהֵי אֲבוֹתֵינוּ, שֶׁיִּסְתַּלְּקוּ אוֹיְבֵינוּ וְשׂוֹנְאֵינוּ וְכָל מְבַקְשֵׁי רָעָתֵנוּ׃

Manger, puis dire :

ס֣וּרוּ מִ֭מֶּנִּי כׇּל־פֹּ֣עֲלֵי אָ֑וֶן כִּֽי־שָׁמַ֥ע ה' ק֣וֹל בִּכְיִֽי׃ (תהלים ו ט)

ס֤וּרוּ ס֙וּרוּ֙ צְא֣וּ מִשָּׁ֔ם טָמֵ֖א אַל־תִּגָּ֑עוּ צְא֣וּ מִתּוֹכָ֔הּ הִבָּ֕רוּ נֹשְׂאֵ֖י כְּלֵ֥י ה': (ישעיהו נב יא)

Yéhi raçone milefanekha Ado-naï Elo-hénou wElo-hé aboténou, chéyistalkou oybénou wessonénou wekhol mebakché ra'aténou.

Puisse être Ta volonté, Éternel notre D.ieu et D.ieu de nos pères, que disparaissent nos ennemis, ceux qui nous haïssent et tous ceux qui nous veulent du mal. Lève ta main sur tes adversaires et tes ennemis seront exterminés

On pensera ici à nos ennemis et accusateurs des sphères célestes (Ben Ich ‘Haï).

 

Tamar** (Datte)

יְהִי רָצוֹן מִלְּפָנֶיךָ ה' אֱלֹ-הינוּ וֵא-לֹהֵי אֲבוֹתֵינוּ, שֶׁיִּתַּמּוּ אוֹיְבֵינוּ וְשׂוֹנְאֵינוּ וְכָל מְבַקְשֵׁי רָעָתֵנוּ׃

Manger, puis dire :

יִתַּ֤מּוּ חַטָּאִ֨ים ׀ מִן־הָאָ֡רֶץ וּרְשָׁעִ֤ים ׀ ע֤וֹד אֵינָ֗ם בָּרְכִ֣י נַ֭פְשִׁי אֶת־ה' הַֽלְלוּ־יָֽ-הּ׃ (תהלים קד לה)

וּֽבְחַסְדְּךָ֮ תַּצְמִ֢ית אֹ֫יְבָ֥י וְֽ֭הַאֲבַדְתָּ כׇּל־צֹרְרֵ֣י נַפְשִׁ֑י כִּ֗֝י אֲנִ֣י עַבְדֶּֽךָ׃ (תהלים קמג יב)

Yéhi raçone milefanekha Ado-naï Elo-hénou wElo-hé aboténou, chéyitamou oybénou wessonénou wekhol mebakché ra'aténou

Puisse être Ta volonté, Éternel notre D.ieu et D.ieu de nos pères, qu’il y a une fin à nos ennemis, ceux qui nous haïssent et tous ceux qui nous veulent du mal.

Dans cette requête, il convient de penser aux ennemis d’ici-bas (Ben Ich ‘Haï).

 

Kra (Courge)

יְהִי רָצוֹן מִלְּפָנֶיךָ ה' אֱלֹ-הינוּ וֵא-לֹהֵי אֲבוֹתֵינוּ, שֶׁתִּקְרַע רוֹעַ גְּזַר דִּינֵנוּ, וְיִקָּרְאוּ לְפָנֶיךָ זָכִיּוֹתֵינוּ׃

Yéhi raçone milefanekha Ado-naï Elo-hénou wElo-hé aboténou, chétikra' ro'a guézar dinénou, weyikarou lefanekha zakhiyoténou

Puisse être Ta volonté, Éternel notre D.ieu et D.ieu de nos pères, que le mal de notre verdict soit déchiré, et que nos mérites soient énoncés devant Toi.

Roubia* (Haricots blancs - Loubia en arabe)

יְהִי רָצוֹן מִלְּפָנֶיךָ ה' אֱלֹ-הינוּ וֵא-לֹהֵי אֲבוֹתֵינוּ, שֶׁיִּרְבּוּ זָכִיּוֹתֵינוּ (וּתְלַבְּבֵנוּ)׃

Yéhi raçone milefanekha Ado-naï Elo-hénou wElo-hé aboténou, chéyirbou zakhouyoténou outelabébénou

Puisse être Ta volonté, Éternel notre D.ieu et D.ieu de nos pères, que nos mérites se multiplient et que Tu nous prennes à cœur [/nous blanchisse].

 

Rimone (Grenade)

יְהִי רָצוֹן מִלְּפָנֶיךָ ה' אֱלֹ-הינוּ וֵא-לֹהֵי אֲבוֹתֵינוּ, שֶׁנִּהְיֶה מְלֵאִים מִצְוֹת כָּרִמּוֹן׃

(בָּרוּךְ אָתָּה ה' אֱלֹ-הֵינוּ מֶלֶךְ הָעוֹלָם, שֶׁהֶחֶיָנוּ וְקִיְמָנוּ וְהִגִיעָנוּ לַזְמָן הַזֶּה׃)

Yéhi raçone milefanekha Ado-naï Elo-hénou wElo-hé aboténou, chénihyé meléïm miçvot karimone

Puisse être Ta volonté, Éternel notre D.ieu et D.ieu de nos pères, que nous soyons remplis de miçvot comme la grenade [est remplie de grains].

 

Dag (Poisson avec sa tête)

יְהִי רָצוֹן מִלְּפָנֶיךָ ה' אֱלֹ-הינוּ וֵא-לֹהֵי אֲבוֹתֵינוּ, וְנִרְבֶה וְנִפְרֶה כַדָגִים (וְתִשְׁגַח עֲלָן בְּעֵינָא פְּקִיחָא)׃

בָּרוּךְ אַתָּה ה' אֱלֹ-הֵינוּ מֶלֶךְ הָעוֹלָם, שֶׁהַכֹּל נִהְיָה בִּדְבָרוֹ׃

Yéhi raçone milefanekha Ado-naï Elo-hénou wElo-hé aboténou, wenirbeh wenifreh kadaguim

(wétisga’h ‘alane bé’éna pékikha)

Puisse être Ta volonté, Éternel notre D.ieu et D.ieu de nos pères, que nous grandirons et nous nous multiplierons comme les poissons (et tu veilleras sur nous d'un oeil ouvert).

 

Roch Kebess (Tête, agneau)

יְהִי רָצוֹן מִלְּפָנֶיךָ ה' אֱלֹ-הינוּ וֵא-לֹהֵי אֲבוֹתֵינוּ, שֶׁנִּהְיֶה לְרֹאשׁ וְלֹא לְזָנָב׃

Si on a de l’agneau (ou alors penser à l’agneau), ajouter :

וְתִזְכֹּר לָנוּ אֵילוֹ שֶׁל יִצְחָק׃

Yéhi raçone milefanekha Ado-naï Elo-hénou wElo-hé aboténou, chénihyé leroch welo lezanab

wetizkor lanou élo chel Yiç’hak

Puisse être Ta volonté, Éternel notre D.ieu et D.ieu de nos pères, que nous soyons à la tête et non à la queue

et Tu te souviendras pour nous de la ligature d'Isaac.

 

 

Autres Minhagim du Seder

*Roubia (Sésame)

Après la pomme, tremper encore une fois la pomme dans le miel ainsi que le sésame puis dire :

יְהִי רָצוֹן מִלְפָנֶיךָ ה' אֱלוֹהֵנוּ וֵאלוֹהֵי אֲבוֹתֵינוּ, שֶנִפְרֶה וְנִרְבֶה כַשֻמְשְמִין׃

Yéhi raçone milefanekha Ado-naï Elo-hénou wElo-hé aboténou, chénifreh wénirbé kachoumchémine

Puisse être Ta volonté, Éternel notre D.ieu et D.ieu de nos pères, que nous

 

**Ail

יְהִי רָצוֹן מִלְּפָנֶיךָ ה' אֱלֹ-הינוּ וֵא-לֹהֵי אֲבוֹתֵינוּ, שֶׁיִּתַּמּוּ אוֹיְבֵינוּ

Fèves

יְהִי רָצוֹן מִלְּפָנֶיךָ ה' אֱלֹ-הינוּ וֵא-לֹהֵי אֲבוֹתֵינוּ, שֶיִפוֹלוּ שוֹנְאֵינוּ לְפָנֵינו:

Figues

יְהִי רָצוֹן מִלְּפָנֶיךָ ה' אֱלֹ-הינוּ וֵא-לֹהֵי אֲבוֹתֵינוּ, שֶתְהֵא שָנָה זוֹ טוֹבָה וּמְתוּקָה עָלֵינוּ כַדְבֵלָה:

Coing

שתהא שנה זו טובה ומתוקה ושיצאו חבושי עמך ישראל ממאסרם לאורה

ou

שֶׁיֻּתְּרוּ חבושינו ואסורינו מכלאם וְיַחַזְרוּ נעדרינו בְּרִיאִים וּשְׁלֵמִים לְבָתֵּיהֶם:

Autres (sans Yehi Raçon)

Jujubes, cédrat, nougat

 

 

Le Kidouch du matin de Roch Hachana

On récite assis :

וּבְי֨וֹם שִׂמְחַתְכֶ֥ם וּֽבְמוֹעֲדֵיכֶם֮ וּבְרָאשֵׁ֣י חׇדְשֵׁיכֶם֒‏ וּתְקַעְתֶּ֣ם בַּחֲצֹֽצְרֹ֗ת עַ֚ל עֹלֹ֣תֵיכֶ֔ם וְעַ֖ל זִבְחֵ֣י שַׁלְמֵיכֶ֑ם וְהָי֨וּ לָכֶ֤ם לְזִכָּרוֹן֙ לִפְנֵ֣י אֱלֹֽ-הֵיכֶ֔ם אֲנִ֖י יְ-הֹ-וָ֥-ה אֱלֹ-הֵיכֶֽם: (במדבר י י)

סַבְרִי מָרָנָן (עונים - לְחַיִּים)

בָּרוּךְ אַתָּה ה', אֱל-הֵינוּ מֶלֶךְ הָעולָם, בּורֵא פְּרִי הַגֶּפֶן

 

Oubyom sim’hatkhem oubmo’adekhem oubraché ‘hodchékhem outkatèm ba’haçoçrote ‘al olotékhem wé’al zibkhé chalmékhem wéayou lakhem lézikarone lifné élo-hékhem ani Ado-nay Elo-hékhem

Sabri maranan (On répond: Lekhayim).

Baroukh Ata Ado-nai Elo-hénou melekh haolam bore peri haguefen.